Chansons Paillardes

Aller en bas

Chansons Paillardes

Message  le-moneg le Ven 29 Mai - 11:34

voici un nouveau sujet : les chansons paillardes
je vous propose de mettre vos chansons paillarde favorite dans cette nouvelle rubrique

le-moneg
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chansons Paillardes

Message  killme54 le Ven 29 Mai - 11:39

A la claire fontaine
J’enfonce mon poireau
Dans le cul de germaine
Sans lui faire de bobos.

Elle me dit recommence,
Je lui ai répondu
J’ai plus de jus dans ma lance
J t’ai tout foutu dans le cul.

Il y a longtemps que je t’aime jamais je ne t’oublierai.

A la claire branlette
A la claire branlette
J'ai planté mon poireau
Dans la chatte à Ginette
Sans lui faire de bobo
Elle m'a dit recommence
Je lui ai répondu y'a plus d'jus dans ma lance
J t'ai tout foutu dans le cul.
Sur la plus haute branche un rossignol spermait
Sur le bout de ma lance et j'ai recommencé.
avatar
killme54

Messages : 118
Date d'inscription : 13/06/2008
Age : 27
Localisation : Les Touches (17)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chansons Paillardes

Message  killme54 le Ven 29 Mai - 11:41

La digue du cul en revenant de Nantes (bis)
De Nantes à Montaigu la digue la digue
De Nantes à Montaigu la digue du cul !

Refrain :
Lève la jambe, voilà qu’ça rentre
Lève la cuisse, la cuise, la cuisse
Voilà qu’ça glisse
Lève la jambe, voilà qu’ça rentre
Lève la cuisse, la cuise, la cuisse
Voilà qu’ça glisse
Oh ! Hisse

La digue du cul sur la route de Nantes (bis)
De Nantes à Montaigu la digue la digue
De Nantes à Montaigu la digue du cul !

La digue du cul je rencontre une belle(bis)
Qui dormait le cul nu la digue la digue
Qui dormait le cul nu la digue du cul !

La digue du cul je bande mon arbalète (bis)
Et lui fous droit dans l’cul la digue la digue
Et lui fous droit dans l’cul la digue du cul !

La digue du cul la belle se réveille (bis)
Et s’dit j’ai l’diable au cul la digue la digue
Et s’dit j’ai l’diable au cul la digue du cul !

La digue du cul non ce n’est pas le diable (bis)
Mais un beau dard poilu la digue la digue
Mais un beau dard poilu la digue du cul !

La digue du cul qui bande et qui décharge (bis)
Et qui t’en fout plein l’cul la digue la digue
Et qui t’en fout plein l’cul la digue du cul !

La digue du cul si ce n’est pas le diable (bis)
Refous-moi le dans l’cul la digue la digue
Refous-moi le dans l’cul la digue du cul !

La digue du cul s’il y’est bien qu’il y reste (bis)
Et qu’il n’en sorte plus la digue la digue
Et qu’il n’en sorte plus la digue du cul !
avatar
killme54

Messages : 118
Date d'inscription : 13/06/2008
Age : 27
Localisation : Les Touches (17)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

la petite hugette

Message  le-monegasque17 le Ven 29 Mai - 11:41

Un jour, la p'tite huguette,
Tripote-moi la bite avec les doigts
Un jour,la p'tite huguette
S'en revenait des bois x2

En chemin elle rencontre
Tripote-moi la bite avec les doigts
En chemin elle rencontre
Un étudiant en droit x2

Il la prend il la baise
Tripote-moi la bite avec les doigts
Il la prend il la baise
Sur le foin qu'était là x2

Le foin était si sec
Tripote-moi la bite avec les doigts
Le foin était si sec
Qu'il en faisait "crac-crac" x2

La mère d'la p'tite huguette
Tripote-moi la bite avec les doigts
La mère d'la p'tite huguette
Vint à passer par là x2

Elle dit : baise ma fille
Tripote-moi la bite avec les doigts
Elle dit : baise ma fille
On ne meurt pas de ca x2

Car si l'on en mourait
Tripote-moi la bite avec les doigts
Car si l'on en mourait
Je ne serais pas là x2

Et si tu en mourais
Tripote-moi la bite avec les doigts
Et si tu en mourais
Sur ta tombe on mettrait x2

Ci-gît la p'tite huguette
Tripote-moi la bite avec les doigts
Ci-gît la p'tite huguette
Qu'est morte en faisant ça x2

En faisant sa prière
Tripote-moi la bite avec les doigts
En faisant sa prière
Au grand Saint-nicolas x2

Ce grand saint que les hommes
Tripote-moi la bite avec les doigts
Ce grand saint que les hommes
Portent la tête en bas x2

Quand ils la portent en l'air
Tripote-moi la bite avec les doigts
Quand ils la portent en l'air
Ils innondent les draps x2

N'hésitez pas à vous inscrire pour corriger les paroles ou effectuer une autre opération ;-)
avatar
le-monegasque17

Messages : 103
Date d'inscription : 07/06/2008
Age : 28
Localisation : luché

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Meunier tu es cocu

Message  killme54 le Ven 29 Mai - 11:42

Meunier, meunier tu es cocu
Meunier, meunier tu es cocu
Je vais te dire ce que j'ai vu et ru et ru et rutontèle
En passant par ton moulin et rintintin

J'ai vu ta femme le cul tout nu
J'ai vu ta femme le cul tout nu
Allongée au bord du talus et ru et ru et rutontèle
Elle s'amusait rudement bien et rintintin

Le gars Antoine était dessus
Le gars Antoine était dessus
Elle rigolait comme un poilu et ru et ru et rutontèle
Roi n'était pas son coussin et rintintin

Le lendemain quand j'suis revenu
Le lendemain quand j'suis revenu
C'est le curé que j'aperçus et ru et ru et rutontèle
Il lui tâtait l'bas des reins et rintintin

Après l'avoir embrassée dru
Après l'avoir embrassée dru
Dans sa main lui glisse un écu et ru et ru et rutontèle
Qu'elle empocha bel et bien et rintintin

Mais le meunier, mais le meunier a répondu
Mais le meunier a répondu
Ma femme est belle et bien foutue et ru et ru et rutontèle
Alors faut qu'elle gagne mon pain et rintintin
Alors faut qu'elle gagne mon pain et rintintin


Dernière édition par killme54 le Ven 29 Mai - 11:45, édité 1 fois
avatar
killme54

Messages : 118
Date d'inscription : 13/06/2008
Age : 27
Localisation : Les Touches (17)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

la 4L de jacky

Message  le-monegasque17 le Ven 29 Mai - 11:42

Jacky, jacky
Ta 4L, ta 4 é-é-é-é-leuh
Jacky, jacky
Ta 4L, elle est pourrie est pourrie !

La 4L de Jacky, c'est un film d'épouvante
Elle nous fait tellement peur qu'on s'y entasse à plusieurs
On la pousse dans les côtes, mais par contre dans les pentes
Elle fait un bruit d'enfer, elle sème la terreur

Ça ne peut plus durer, il faut qu'on te le dise
Jacky cette 4L, c'est une vraie poubelle !

REFRAIN

La 4L de Jacky, elle est boufée par la rouille
On risque à tout moment d'attrapper le tétanos
Son toit il est plein de trous et quand il pleut on se mouille
Quand on est rendus chez nous, on est trempés jusqu'aux os

Ça ne peut plus durer, il faut qu'on te le dise
Jacky cette 4L, c'est une vraie poubelle !

REFRAIN

Jacky ! - 4L ! - Pourrie ! - Poubelle

La 4L de Jacky, elle fait toutes les fêtes
Tout le monde la connait, on rit quand on l'aperçoit
C'est sûr qu'on l'aime beaucoup, mais maintenant on s'inquiète
On a peur qu'un de ces jours, elle nous pète entre les doigts

Ça ne peut plus durer, il faut qu'on te le dise,
Jacky cette 4L, c'est une vraie poubelle !

REFRAIN (x5)

Jacky ! - 4L ! - Pourrie ! - Poubelle
avatar
le-monegasque17

Messages : 103
Date d'inscription : 07/06/2008
Age : 28
Localisation : luché

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

en Revenant de la foire

Message  killme54 le Ven 29 Mai - 11:43

En revenant de la Fete
De la foire à Charenton
J'ai rencontré trois p'tites filles,
tape ta pine
Trois p'tites filles et trois garçons
Tape ta pine contre mon con...

J'ai rencontré trois p'tites filles
Trois p'tites filles et trois garçons
Les garçons disaient aux filles :
tape ta pine
Les filles disaient aux garçons :
Tape ta pine contre mon con...

Les gars leur comptant fleurette
Les filles disaient aux garçons
Si vous n'étiez pas si bêtes,
tape ta pine
Vous trousseriez nos jupons
Tape ta pine contre mon con...

Si vous n'étiez pas si bêtes
Vous trousseriez nos jupons
Vous y verriez une p'tite bête,
tape ta pine
Pas plus grosse qu'un hérisson
Tape ta pine contre mon con...

Vous y verriez une p'tite bête
Pas plus grosse qu'un hérisson
Avec du poil bien moins raide,
tape ta pine
Mais aussi beaucoup moins long
Tape ta pine contre mon con...

Avec du poil bien moins raide
Mais aussi beaucoup moins long
Tenez votre pine bien raide, tape ta pine
Enfoncez la jusqu'au fond
Tape ta pine contre mon con...

Entrezy y vos pines bien raide
Enfoncez la jusqu'au fond
Les roustons restent à la porte, tape ta pine
Pour danser le rigodon
Tape ta pine contre mon con...

Les roustons restent à la porte
Pour danser le rigodon
Trois poils du cul leur demandent, tape ta pine
Que faîtes-vous là roustons?
Tape ta pine contre mon con...

Trois poils du cul s'en inquiète
Que faîtes-vous là roustons ?
Nous attendons notre maître, tape ta pine
Qu'est entré dans la maison
Tape ta pine contre mon con...

Nous attendons notre maître
Qu'est entré dans la maison
Il y est entré bien raide, tape ta pine
Il en sortira couillon
Tape ta pine contre mon con...


Dernière édition par killme54 le Ven 29 Mai - 11:46, édité 1 fois
avatar
killme54

Messages : 118
Date d'inscription : 13/06/2008
Age : 27
Localisation : Les Touches (17)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chansons Paillardes

Message  killme54 le Ven 29 Mai - 11:43

C'est la forme on dirait... lol!
avatar
killme54

Messages : 118
Date d'inscription : 13/06/2008
Age : 27
Localisation : Les Touches (17)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Chanson paillarde Ah la salope ! - Suzon

Message  le-monegasque17 le Ven 29 Mai - 11:43

IL ETAIT UNE FILLE, QUI S'APPELAIT SUZON,
ET QUI AIMAIT A RIRE AVEC TOUS LES GARCONS.

refrain:

AAAAAAAH LAAAAAA SALOPE
VA LAVER TON CUL MALPROPRE
CAR IL EST MALPROPE TIRELIRE
CAR IL EST MALPROPRE TIRE LA (BIS)

ET ELLE AIMAIT A RIRE, AVEC TOUS LES GARCONS
MAIS A FORCE D'EN RIRE,SON VENTRE DEVINT ROND.

MAIS A FORCE D'EN RIRE, SON VENTRE DEVINT ROND,
SA MERE LUI DEMANDE: "QUI T'A FAIT CA SUZON?"

SA MERE LUI DEMANDE: "QUI T'A FAIT CA SUZON?"
"C'EST LE FILS DU GARD'BARRIERE,AVEC SON GROS BATON"

"C'EST LE FILS DU GARD'BARRIERE,AVEC SON GROS BATON"
AU BOUT Y'AVAIT D'LA CREME,MON DIEU QUE C'ETAIT BON!

AU BOUT Y'AVAIT D'LA CREME,MON DIEU QUE C'ETAIT BON!
SI C'ETAIT A REFAIRE, NOUS RECOMMENCERIONS
avatar
le-monegasque17

Messages : 103
Date d'inscription : 07/06/2008
Age : 28
Localisation : luché

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'ANUS!

Message  killme54 le Ven 29 Mai - 11:44

Heureusement il y a l'anus,
L'ANUS!
Quand devant c'est tout rouge et que la ficelle bouge,
L'ANUS!
Quand j'me salis l'naseau en te gobant l'clito,
L'ANUS!
Je te retourne et je t'encule pour te pousser la crotte,
Tu jouis , t'en as plein l'cul, "c'est bon!" et tu te frottes.
Heureusement il y a l'anus,
L'ANUS!



Chéri, ce soir c'est mon ovulation!

Heureusement il y a l'anus,
L'ANUS!
Quand sort le p'tit bourgeon, je te bourre le fion
L'ANUS!
Tu m'suces et quand tu rotes ça sent vraiment les chiottes
L'ANUS!
Tu cries: "chéri, j'ai vraiment mal à la boite à caca!"
Mon dard devient un pal qui te cloue au mat'las.
Heureusement il y a l'anus,
L'ANUS!



Chéri, tu sais bien qu' j'attends un p'tit!

Heureusement il y a l'anus,
L'ANUS!
Quand y'a quelqu'chose qui bouche,
et qu t'en a plein la bouche,
L'ANUS!
Quand j'ai envie d'un trou pour m'astiquer le bout,
L'ANUS!
Tu t'accroupis et puis tu cries: "Prends-moi donc en levrette!"
T'aimes bien la sodomie et surtout les brouettes.
Heureusement il y a l'anus,
L'ANUS!



Chéri, ce soir mon stérilet il est cassé!

Heureusement il y a l'anus,
L'ANUS!
Quand tu peux plus l'enl'ver, que t'as peur de saigner,
L'ANUS!
Quand tu as la pateuse et les deux mains poisseuses,
L'ANUS!
Je plante mon zgeg dans ta poubelle, j'te tasse le plat d'la veille,
Puis tu m'fais la vaisselle, le goût n'est pas pareil.
Heureusement il y a l'anus,
L'ANUS!



Chéri, ce soir j'ai le cancer de l'utérus!

Heureusement il y a l'anus,
L'ANUS!
Quand dedans c'est moisi,
Qu' j'peux plus tremper mon vit,
L'ANUS!
Quand les échographies te donnent deux mois d'sursis,
L'ANUS!
J'enduis ma pine de vaseline, le croupion j'te fracasse
Tu saignes de l'échine, t'es bonne pour la casse!
Heureusement il y a l'anus,
L'ANUS
avatar
killme54

Messages : 118
Date d'inscription : 13/06/2008
Age : 27
Localisation : Les Touches (17)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Chanson paillarde Les filles de Camaret

Message  le-monegasque17 le Ven 29 Mai - 11:45

LE CURE DE CAMARET A LES COUILLES QUI PENDENT (BIS)
ET QUAND IL S'ASSOIT DESSUS,
ELLES LUI RENTRENT DANS LE CUL,
IL BAN-DE, IL BAN-DE, IL BAN-AN-DE.

LES FILLES DE CAMARET SE DISENT TOUTES VIERGES (BIS)
MAIS QUAND ELLES SONT DANS MON LIT,
ELLES PREFERENT TENIR MON VIT,
QU'UN CIERGE. (TER)

MON MARI QUE FAIS TU LA TU ME PERCES LA CUISSE (BIS)
FAUT-IL QUE TU SOIS SI SAOUL,
POUR NE PAS TROUVER LE TROU,
QUI PISSE. (TER)

SUR LA PLACE DE CAMARET, Y'A UNE STATUE D'HERCULE (BIS)
MONSIEUR L'MAIRE, MONSIEUR L'CURE,
QUI SONT DE FAMEUX PEDES,
L'ENCULENT. (TER)

LE CURE DE CAMARET A UN TROUPEAU DE VACHES (BIS)
MAIS COMME IL N'A PAS D'TAUREAU,
C'EST LUI QUI S'TAPE TOUT L'BOULOT,
QUEL HOMME. (TER)

OH FILLE DE CAMARET OU EST TON PUCELAGE (BIS)
IL S'EN EST ALLE SUR L'EAU,
SUR LA QUEUE D'UN MATELOT,
IL NAGE. (TER)

MON MARI S'EN EST ALLE A LA PECHE EN ESPAGNE (BIS)
IL M'A LAISSEE SANS UN SOU,
MAIS AVEC MON PETIT TROU,
J'EN GAGNE. (TER)

LE MAIRE DE CAMARET A ACHETE UN ANE (BIS)
C'EST UN ANE REPUBLICAIN,
POUR ENCULER LES PUTAINS,
PAUVRE ANE. (TER)

CELINA SI TU M'AIMAIS TU ME FERAIS DES NOUILLES (BIS)
ET PENDANT QU'ELLES CUIRAIENT,
TES P'TITS DOIGTS ME CHATOUILL'RAIENT,
LES COUILLES. (TER)

LES RIDEAUX DE NOTRE LIT SONT FAITS DE CERNES ROUGES (BIS)
ET QUAND NOUS RENTRONT DEDANS,
LA RAGE DU CUL NOUS PREND,
TOUT BOUGE. (TER)
avatar
le-monegasque17

Messages : 103
Date d'inscription : 07/06/2008
Age : 28
Localisation : luché

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Chanson paillarde La digue du cul

Message  le-monegasque17 le Ven 29 Mai - 11:45

La digue du cul ,en revenant de Nantes (bis)
De Nantes a Montaigu, la digue, la digue,
De Nantes a Montaigu ,la digue du cul.

(REFRAIN)
Lève la jambe, voilà qu'ça rentre
Lève la cuisse, cuisse, cuisse
Voilà qu'ça glisse. Oh hisse!

La digue du cul , je rencontre une belle(bis)
Qui dormait le cul nu ,la digue ,la digue
Qui dormait le cul nu ,la digue du cul

La digue du cul, je bande mon arbalète (bis)
Et lui fous droit dans le cul la digue la digue
Et lui fous droit dans le cul la digue du cul

La digue du cul la belle se réveille(bis)
Et dit j'ai le diable au cul, la digue, la digue
Et dit j'ai le diable au cul, la digue du cul.

La digue du cul non ce n'est pas le diable(bis)
Mais mon gros dard poilu ,la digue ,la digue
Mais mon gros dard poilu ,la digue du cul

La digue du cul si ce n'est pas le diable(bis)
Refous moi la dans le cul ,la digue ,la digue
Refous moi la dans le cul ,la digue du cul
avatar
le-monegasque17

Messages : 103
Date d'inscription : 07/06/2008
Age : 28
Localisation : luché

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

pose ta bite sur mon épaule

Message  le-monegasque17 le Ven 29 Mai - 11:48

LA chanson officieuse esstinienne par excelence!
Chantée a de nombreuses occasions dans des soirées ou dans la rue complétement bouré a 4h du mat, elle fait la fierté de nous, rugbyman!!!!!!

pour mieux la connaitre, voici un petit résumé des quelques vers qui composent cette délicieuse chanson!

"Pose ta bite sur mon épaule,
Pose ta bite sur mon épaule,
Pose ta bite ! Ou ça?
Pose ta bite ! Ou ça?
Pose ta bite sur mon épaule!"

les variantes arrivent avec dans la catégories "ou ça?":

- Pose ta chatte sur mon museau
- Mets ton gland entre mes dents
- Mets ta pine dans ma narine
- Mets un thérmomètre dans mon urètre
- Mets un foetus dans mon anus
- Torche ton cul sur mes cheveux
- Mets un poing dans mon vagin
- Mets eu deux ça s'ra plus mieux
- Trempe ton pénis dans le pastis
- Trempe ton clito dans la mayo
- Mets ta tête dans la cuvette
- Pète moi le frein dans le sopalin!
- Tape ton braquemart sur le trottoir
- Fourres la dans le cul de marie chantal

Les varaintes "Éjacs" et "C'est quoi?":

- Éjac' faciale c'est d'un banal
- Éjac' dans l'dos c'est rigolo
- Éjac' sourcil c'est pas facile
- Éjac' molaire t'en s'ra plus fier
- Ejac' cheuveux ça colle un peu

Les variantes "j'fais quoi":

- Quand t'est pas la j'me fais le chat
- Quand c'est ta s'maine j'me tape la chienne
- Si s'pas fini j'me fais l'canari
- Quand tu dit chut je vais au putes

Les variantes "Pourquoi?":
- Met toi a g'nou pour le rectal
- Met toi du lub' pour une anal
- Ferme les yeux pour la faciale

Divers:

- Prends moi l'cul mais sans le pus ("comment?")
- Mets tes lunettes pour la giclette ("j'mets quoi?")
- Mange un vagin t'auras plus faim ("manges quoi?")
- Mange mon gourdin t'aura plus faim ("manges quoi?")
- Ecarte moi bien ton ptit trou de bal ("ecarte quoi"?)

Voila les paroles rafinées de notre chanson nationalle!
avatar
le-monegasque17

Messages : 103
Date d'inscription : 07/06/2008
Age : 28
Localisation : luché

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

pompe a merde

Message  killme54 le Ven 29 Mai - 11:49

Entendez-vous, plac'de la République,
Quand les lampions commenc'nt à s'allumer,
Le bruit joyeux de notre mécanique ?
La pompe à merd'se met à fonctionner.

Refrain 1
Et puisqu'il faut que rien n'se pe-erde
Dans la nature
Où tout est bon
Amis, pressons la pompe à me-erde,
Le jour se lève à l'horizon.

"Faites avancer la première voiture",
Hennissement du cheval.
"Vérifiez les manomètres"
"Renversez la vapeur"
"En avant, tout doucement"

Refrain 2
Pompons la merde et pompons-la gaiement
En envoyant s'fair'foutr'ceux qui n'sont pas des frères
Pompons la merde et pompons la gaiement
En envoyant s'fair'foutr'ceux qui n'sont pas contents.

Soupe à l'oignon, bouillon démocratique,
Perdreaux truffés du faubourg Saint-Germain,
Vous serez tous, c'est une loi physique,
Bouffés un jour, chiés le lendemain.

Fille de roi, de ta beauté si fière,
Tu dois chier, ainsi Dieu l'a voulu.
Ton cul royal, comme un cul prolétaire,
A la natur'doit payer son tribut.

Humble ouvrier, ta modeste cuisine
Te fait du riche envi-er les festins ;
Console-toi, les produits qu'il rumine
Ne se vendront pas plus cher que les tiens.

Puissants du jour qui bouchez vos narines,
Quand nous pompons le fruit de vos excès,
Si nous cessions de vider vos latrines,
Que sentiraient vos splendides palais.

O ! Vanité des parfums de ce monde,
Roses, jasmins, qu'êtes-vous devenus ?
Vous embaumez à cent lieues à la ronde,
La merde passe, et l'on ne vous sent plus !

Nous voudri-ons que notre canon tonne,
Et proclamât la patrie en danger,
Nous saurions tous, en vrais fils de Bellone,
Mieux que Cambronne, emmerder l'étranger.

Dieu, pour nos sens, créa la fraîche rose,
Le papillon aux brillantes couleurs,
Les gais refrains pour les esprits moroses,
Et pour nos culs, il fit les vidangeurs.

O, Vidangeur à l'allure morose
Moque-toi bien du vil qu'en dira-t-on,
C'est la merde qui fait fleurir la rose
Honneur et gloire à tous nos beaux étrons,

Messieurs, Mesdam's, si par ma chansonnette
J'ai déridé vos fronts par trop rêveurs.
Quand vous pass'rez devant un'pompe honnête,
Venez, ensembl', nous pomperons en choeur,

Refrain 1


Arrêtez, un homme est tombé dans la fosse.
Sauvez-le, sauvez le !
Trop tard !
Oh ! Merde !
Refrain 2
avatar
killme54

Messages : 118
Date d'inscription : 13/06/2008
Age : 27
Localisation : Les Touches (17)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Caroline la putain

Message  killme54 le Ven 29 Mai - 11:50

Amis, copains, versez à boire,
Versez à boire et du bon vin
Tintin, tintin, tintaine et tintin,
Je m'en vais vous conter l'histoire
De Caroline la putain
Tintin, tintaine et tintin.

Son père était un machiniste
Au Théâtre de l'Odéon,
Tonton, tonton, tontaine et tonton
Sa mère était une fleuriste
Qui vendait sa fleur en bouton
Tonton, tontaine et tonton.

Elle perdit son pucelage
Le jour d'sa premièr'communion...
Avec un garçon de son âge
Derrièr'les fortifications...

À quatorze ans, suçant des pines,
Elle fit son éducation...
A dix-huit ans, dans la débine,
Ell's'engagea dans un boxon...

À vingt-quatre ans, sur ma parole
C'était une fière putain...
Elle avait foutu la vérole
Aux trois quarts du Quartier-Latin...

Le marquis de la Couillemolle
Lui fit bâtir une maison...
A l'enseign'du morpion qui vole
Une belle enseign'pour un boxon...

Elle voulut aller à Rome
Pour recevoir l'absolution...
Le pape était fort bien à Rome
Mais il était dans un boxon...

Et s'adressant au grand vicaire,
Ell'dit : "J'ai trop prêté mon con"...
"Si tu l'as trop prêté ma chère,
A moi aussi prête-le donc"...

Et la serrant entre ses cuisses,
Il lui donna l'absolution...
Il attrapa la chaude-pisse
Et trent'-six douzain's de morpions...

Elle finit cette tourmente
Entre les bras d'un marmiton...
Elle mourut la pine au ventre
Le con tendu jusqu'au menton...

Et quand on la mit dans la bière,
On vit pleurer tous ses morpions...
Et quand on la mit dans la terre,
Ils entonnèr'nt cette chanson...
avatar
killme54

Messages : 118
Date d'inscription : 13/06/2008
Age : 27
Localisation : Les Touches (17)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Cul de ma blonde

Message  killme54 le Ven 29 Mai - 11:50

Le cordonnier Pamphyle
A élu domicile
Près d'un couvent de filles
Et bien il s'en trouva

Ahah ! Ahah !
Et bien il s'en trouva (bis)

Car la gent monastique
Jetait dans sa boutique
Des trognons et des chiques
Restes de ses repas...

Un jour la soeur Charlotte
S'asticotait la motte
Avec une carotte
Grosse comme le bras...

Mais quel qu'effort qu'ell'fasse
En vain elle se masse
Ell's'astiqu'la culasse
Le foutre ne vient pas...

Mais comm'tout a son terme,
Enfin jaillit le sperme,
Le con s'ouvre et se ferme
Et elle déchargea...

Alors toute contente
Ell'retir'de sa fente
La carotte écumante
Et puis ell'la jeta...

Par un hasard comique
La carotte impudique
Tomba dans la boutique
Du cordonnier d'en bas...

Cré nom de dieu ! Quelle chance,
Elle est à la sauce blanche,
Bourrons-nous en la panse.
Et il la boulotta...

Cré nom de dieu Fifine,
Cett'carott'sent l'urine,
Elle a servi de pine
Et il la dégueula...
avatar
killme54

Messages : 118
Date d'inscription : 13/06/2008
Age : 27
Localisation : Les Touches (17)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le Con et la bouteille

Message  killme54 le Ven 29 Mai - 11:51

Dans son boudoir la petite Charlotte,
Chaude du con faute d'avoir un vit,
Se masturbait avec une carotte
Et jouissait étendue sur son lit.

Branle, branle, branle, Charlotte,
Branle, branle, ça fait du bien.
Branle, branle, branle, ma chère,
Branle, branle jusqu'à demain.

"Ah ! disait-elle, en ce siècle où nous sommes
Il faut savoir se passer de garçons,
Moi pour ma part, je me fous bien des hommes.
Avec ardeur, je me branle le con !"

Alors sa main n'étant plus paresseuse,
Allait venait comme un petit ressort
Et faisait jouir la petite farceuse ;
Aussi ce jeu lui plaisait-il bien fort !

Mais, ô malheur ! ô fatale disgrâce !
Dans son bonheur ell'fait un brusque saut,
Du contrecoup, la carotte se casse,
Et dans le con, il en reste un morceau !

Un médecin, praticien fort habile,
Fut appelé, qui lui fit bien du mal ;
Mais, par malheur, la carotte indocile
Ne put sortir du conduit vaginal.

Mesdemoisell's que le sort de Charlotte
Puisse longtemps vous servir de leçon ;
Ah'croyez-moi, laissez là la carotte,
Préférez-lui le vit d'un beau garçon !

Baise, baise, baise, Charlotte,
Baise, baise, ça fait du bien.
Baise, baise, baise, ma chère,
Baise, baise jusqu'à demain.
avatar
killme54

Messages : 118
Date d'inscription : 13/06/2008
Age : 27
Localisation : Les Touches (17)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dudule (La grosse bite à)

Message  killme54 le Ven 29 Mai - 11:51

Il était deux amants
Qui s'aimaient tendrement;
Ils étaient heureux
Et du soir au matin
Ils allaient au turbin,
Le coeur plein d'entrain.
A l'atelier, les copines lui disaient:
"Pourquoi tu l'aimes tant, ton Dudule ?
Il est pas beau, il est mal fait";
Mais elle, tendrement, répondait:
"Z' en faites pas, les amies,
Moi c' que j'aime en lui."

Refrain

"C'est la grosse bite à Dudule,
J' la prends, j' la suce, elle m'encule,
Ah ! que c'est bon que c'est chaud, que c'est rond
Quand il m' la cal' dans l'oignon
C'est pas un' bite ordinaire
Quand il m' la fout dans le derrière,
De foutre et de merde elle est toute remplie
Des couilles jusqu'au nombril,
A Dudu-ule"

Ça devait arriver
Ils prenaient tant leur pied,
Qu'ils se sont mariés
D'abord ça tourna rond
Après c'était moins bon,
Il lui mit des gnons.
A l'atelier, les copines lui disaient :
Pourquoi tu l'tues pas, ton Dudule ?
Il t'a battue, il t'a cirée".
Mais elle, tendrement répondait:
"Z' en faites pas, les amies,
Moi c' que j'aime en lui."

Refrain

J'étais seule un beau soir,
J'avais perdu l'espoir,
Je broyais du noir;
Mais voilà que l'on sonne,
Je n'attendais personne,
Je reprends espoir
Mon petit coeur se mit à faire boum-boum
Si c'était là mon Dudule ?
L'était pas beau, l'était mal fait
Mais moi, tendrement, je l'aimais
J'ouvr' la porte, j' tends les bras,
Et qu'est-ce que je vois ?

Refrain
avatar
killme54

Messages : 118
Date d'inscription : 13/06/2008
Age : 27
Localisation : Les Touches (17)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le pou et l'araignée

Message  killme54 le Ven 29 Mai - 11:52

Un jour un pou dans la rue
Rencontra chemin faisant, chemin faisant
Une araignée bon enfant.
Elle était toute velue.
Elle vendait du verre pilé
Pour s’acheter des p’tits souliers.

Le pou, qui voulait la séduire,
L’emmena chez l’mastroquet du coin, troquet du coin
Lui fit boir’ cinq six coups d’vin.
L’araignée n’en fit qu’en rire.
La pauvrette ne s’doutait pas
Qu’elle courait à son trépas.

Le pou lui offrit une prise
En lui disant d’un air joyeux, d’un air joyeux
Colle-toi ça dans l’trou des yeux
Et mouche-toi avec ta ch’mise !
L’araignée qu’en avait pas
Lui fit voir tous ses appas.

Alors commencèrent les horreurs
Le pou grimpa sur l’araignée, sur l’araignée
Il n’pouvait plus s’retirer
Tant il éprouvait d’bonheur.
Et c’est comm’ ça qu’l’araignée
Écop’ la maternité.

Le pèr’ d’l’araignée en colère
Lui dit : Tu m’as déshonoré, déshonoré !
Tu t’es laissée enceintrer !
T’es encore plus putain qu’ta mère.
L’araignée de désespoir
S’est flanquée treiz’ coups d’rasoir.

Le pou, le remords dans l’âme,
Se tir’ la barbe, s’arrache les ch’veux, s’arrache les ch’veux.
« Ah ! qu’il dit, Y-a plus d’Bon Dieu ! »
Monte sur les tours d’Notre-Dame,
Et c’est d’là-haut, quelle pitié,
Que dans l’vide il s’est jeté.

Lors tous les poux du voisinage,
Se réunirent pour l’enterrer, pour l’enterrer
Au cimetière de Champerret,
Tout comme un grand personnage.
Et c’était bien triste à voir,
Tous ces poux en habits noirs.
avatar
killme54

Messages : 118
Date d'inscription : 13/06/2008
Age : 27
Localisation : Les Touches (17)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chansons Paillardes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum